mercredi 21 janvier 2009

Monsieur le Président

Pour la première fois probablement de ma vie, j'aurais aimé être un Américain aujourd'hui. J'aurais été fier de ce que mon nouveau Président a lancé à l'immense foule record qui était venue le voir à son inauguration, à Washington.

Car on dira ce qu'on voudra, lorsqu'il est question d'événements politiques d'aussi grande envergure, nos voisins du sud savent faire les choses en grand.

Ce soir, je suis allé souper chez des amis. On célébrait deux choses à la fois: de un, le départ d'un certain W., et de deux, l'arrivée historique de notre cher Obama. La bière et le vin coulaient à flot. On regardait l'impressionnant spectacle qui avait été organisé en soirée là-bas et on se demandait justement ce que Bush avait eu lui, comme party, les deux fois où il avait été élu. Personne ne s'en rappelait.

Pas grave. Après avoir écouté le fameux discours en différé, on s'est tapé un autre film culte de Mel Brooks, Spaceballs. Pour poursuivre sur ma lancée, il faudrait bien que j'en regarde un autre demain.

21 janvier. Premier jour d'Obama à la Maison Blanche. Reste à voir comment se déroulera ses premières semaines, premiers mois. Il a énormément de pain sur la planche. Mais comme on l'a déjà remarqué, l'homme est intelligent, très. Ça me surprendrait bien gros qu'il se casse la gueule.

1 commentaire:

chantal a dit…

mon fils , on va espérer que tout se passe bien mais je crois que ce ne sera pas facile en tout cas il va pouvoir se défouler et s`amuser car il se fait installer un jeu de basket à la place de ses allées de quille ( un peu trop pépère) , il aimerait former une équipe avec son cabinet , je ne sais pas si cela va plaire à Hilary ...peut-être! tout un sportif cet obama , le premier d`ailleurs qui l`est autant.