lundi 24 novembre 2008

Comédie romantique de suicidés

Avant de regarder mon film de vampire suédois, je m'étais farci un autre long métrage assez original. Une histoire d'amour peu conventionnelle.

Le titre du film est Wristcutters: A Love Story. J'avais vu la bande-annonce il y a déjà plusieurs mois et ça m'avait intrigué. Le film met en vedette Patrick Fugit (le jeune reporter dans Almost Famous) et Shannyn Sossamon (40 Days and 40 Nights).



Zia (Fugit) est un jeune homme malheureux qui décide d'en finir avec ses jours. Cependant, au lieu d'être simplement mort, il se retrouve dans un autre monde, étrangement similaire au monde des vivants, simplement que toutes les personnes qui s'y retrouvent sont des victimes de suicide. Dans ce monde, moins coloré que le monde normal, les gens ne peuvent pas sourire. Assez difficile d'y être heureux, non?

Je ne voudrais pas trop dévoiler d'information sur le film, car je crois qu'il vaut mieux en savoir le moins possible. Mais disons que Wristcutters est un road movie/comédie romantique assez intéressant de par son environnement inhabituel. Et le film est pas mal moins dépressif qu'il ne le laisse entrevoir.

Comme petit film indépendant, il vaut le visionnement, d'autant plus qu'on peut y entendre quelques chansons de Gogol Bordello!

2 commentaires:

Rizzz a dit…

Ça fait longtemps que je veux le voir. Facque ça en vaut la peine?

Raphaël a dit…

Oui, j'ai bien aimé ça. Ce n'est pas un film génial, mais ça vaut sans aucun doute le visionnement.