vendredi 13 février 2009

Sur une patinoire américaine

Hier, j'ai enfin pu jouer au hockey pour la première fois à Chicago. Un de mes amis ici joue à tous les jeudis matins avec une gang. C'est du hockey pour le fun, sans arbitre, mais avec un calibre assez intéressant.

La partie était à 6h50. La dernière fois où je m'étais levé si tôt pour aller jouer au hockey, c'était au niveau pee-wee et bantam, alors que j'avais souvent des pratiques la fin de semaine à 6h le matin. Je ne remercierai d'ailleurs jamais assez mon père de s'être levé à chaque fois pour m'accompagner ces matins-là. Merci JP!

Donc hier, je me rends avec mon ami à l'aréna, situé tout près du United Center, le domicile des Blackhawks et des Bulls. Là-bas, il n'y a tellement pas de place dans les environs que le stationnement est situé en-dessous de la patinoire. Et à l'intérieur de la bâtisse, on ne retrouve que quatre chambres et un petit restaurant.

Dans le vestiaire, chaque place est séparée comme un casier. Et c'est la même affaire avec les douches, qui sont toutes individuelles. Il me semble que pour raffermir l'esprit d'équipe, ce n'est pas une bonne idée de faire ça. Mais bon, haha! Semble-t-il que c'est pour accommoder les joueuses féminines qui prennent part à certaines joutes.

La partie commence et je me rends compte que je suis dans les meilleurs joueurs, malgré mon manque de souffle évident. Cela dit, il y a un gars dans mon équipe qui est vraiment meilleur que tout le monde. Le genre de joueur qui est fun à regarder jouer, tant tout lui semble facile. Il possède une vision hors du commun et il est toujours bien placé. J'ai su que le gars s'appelait Sam Battaglia et qu'il était le frère de Bates Battaglia, qui a joué plusieurs saisons dans la LNH.

Bref, j'ai joué un peu avec lui et il m'a fait deux superbes passes qui se sont terminées en but. Moi qui ai la réputation de rater toujours des occasions en or, j'étais bien content de marquer (trois filets au total), d'autant plus que c'était mon ami Julien qui gardait les buts dans l'autre équipe.

Je suis revenu chez moi vers 8h30, bien content, avec toute la journée devant moi.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Merci de reconnaître mes efforts, mais j'avoue que c'était bien plaisant de vous accompagner ta soeur et toi à vos activités sportives. D'entrevoir le lever du soleil le samedi matin sur la route en direction de la patinoire de Ste-Marie de Bce et à prendre un café à 7h00 à l'aréna et finalement, revenir dans la poudrerie sur la chaussée glissante...que de beaux souvenirs.
JP

chantal a dit…

bravo champion ...ne lâche pas le hochey , tu nous a tellement demandé de jouer au hochey , aies du plaisir ...