dimanche 9 août 2009

Pas de tout repos pour Lolla

Au moment où j'écris ces lignes, le populaire festival musical Lollapalooza en est à sa dernière journée de l'édition 2009, à Grant Park, au centre-ville de Chicago. L'an dernier, je m'étais fait un devoir d'y assister, mais j'ai passé mon tour cette année. Et en plus d'avoir sauvé un bon 200$, je ne regrette aucunement ma décision au niveau de la météo. Les mélomanes ne l'ont pas eu facile lors des trois jours de cet événement. Vendredi dernier, il a plu pas mal toute la journée et la température oscillait dans les 22-23 degrés.


Hier, c'était beau et chaud. J'ai donc décidé d'aller me promener aux alentours de Grant Park, juste pour voir un peu l'ambiance qui y régnait. N'ayant pas de billet, j'ai longé la clôture pour faire le tour complet du parc (qui a dû me prendre presque une heure!). Eh bien, en l'espace de quelques secondes, j'ai vu deux personnes différentes sauter par-dessus la clôture. Et une demi-heure plus tard, deux autres personnes le faisaient un peu plus loin. Je me demande combien de gens rentrent gratuitement de cette façon sur le site de Lolla chaque année... (paraît que l'an dernier, pour le show de Rage Against the Machine, environ 500 personnes ont sauté la clôture en même temps!).



Alors qu'hier il faisait très chaud, aujourd'hui, c'était encore bien pire avec 36 degrés (température ressentie 38). Je suis allé deux fois en voyage dans le sud (îles Turquoise et Punta Cana) et je n'ai jamais vu de température élevée comme ça! J'ose donc à peine imaginer ce que c'était que de subir cette chaleur au festival à travers quelque 75 000 autres personnes!

Moi, j'en ai profité pour aller à la plage. Sage décision! Comme je m'en doutais, la North Avenue Beach était bondée de gens, mais il ne nous a fallu que s'éloigner un peu du site principal pour y retrouver de l'espace en masse. À peine quelques secondes après être arrivé, je me suis précipité dans l'eau du lac Michigan. AAAAAAH! C'était tellement froid! Honnêtement, elle devait être aux alentours de 60-65 degrés... (et il faisait 96 degrés dehors, faites le calcul pour la différence!). Normalement, vers la mi-août, l'eau du lac Michigan est chaude (dans les 75-80), mais avec l'été frisquet qu'on a eu, elle n'a pas eu trop l'occasion de se réchauffer. Tant pis, ç'a fait du bien pareil!

2 commentaires:

Dominic a dit…

Là Raph, il va falloir que tu m'expliques ! Depuis dimanche, on a droit à un compte rendu d'un festival auquel tu n'a pas assisté, mais rien sur le show de Them Crooked Vultures, que tu as réussi à voir. Même pas une petite mention sur le fait que ta critique est sur Montrealconcerts.com.

Honnêtement, en tant que lecteur fidèle de ton blogue sur Chicago, ton expérience à un show unique avec un nouveau band dont les membres sont plus que connus m'intéresse pas mal plus que Lollapalooza.

On va dire que tu étais trop occupé pour publier ton billet sur ton blogue ;)

Salut !

Raphaël a dit…

Hehe Dom, t'as parfaitement raison!

J'ai pris du retard dans mes billets sur mon blogue. T'inquiètes, je voulais assurément parler de TCV.

Je vais le faire d'ailleurs drette là.