samedi 2 mai 2009

Il a réussi!

Eh bien, Bernard Lachance a réalisé son rêve: celui de rencontrer Oprah Winfrey!

L'émission a été enregistrée il y a quelques jours et sera diffusée ce mardi. Paraît que l'équipe de tournage d'Oprah s'est rendue à Montmagny et au Capitole de Québec pour refaire le parcours du chanteur.

À l'émission, Bernard a chanté The Impossible Dream..., version anglaise de La Quête de Jacques Brel, où il chante une partie en français en saluant les Québécois.

Bernard Lachance est seulement le deuxième Québécois à mettre les pieds sur le plateau d'Oprah. Qui était l'autre? Céline Dion, bien sûr!

Quand Oprah lui a demandé si cette émission était sa première aux États-Unis, l'ambitieux chanteur a répondu: "Il faut bien commencer quelque part", ce qui a fait éclater de rire l'animatrice.

Avec ce passage regardé par des millions de téléspectateurs, nul doute que le chanteur réussira à vendre toutes les places du Chicago Theatre pour son spectacle du 6 juin.

Wow, j'en reviens pas encore!

12 commentaires:

Rizzz a dit…

Mon brave, au risque de me faire varger dessus, moi, ça m'impressionne nullement.

Si ce gars-là était un Américain (ou un Français, ou un Japonais, ou un Espagnol), on en parlerait même pas. Parce que c'est un Québécois, faut absolument en parler? Le gars chante des tounes de matante, en quoi c'est intéressant? En quoi c'est différent? Il fait tout tout seul? Ben, c'est le fun pour lui, mais ça empêche pas que ce qu'il propose n'offre absolument rien de nouveau. Zéro innovation.

Tsé, le discours du "Heille, c'est pas rien, un p'tit gars d'ici qui rencontre Oprah!", pu capable. Faut se sentir justement petit en maudit pour être aussi "impressionnable". On est en 2009, on est pu en 1954. C'est fort possible et réalisable de rencontrer qui on veut, peu importe d'où on vient, peu importe ce que l'on fait. Les Justiciers Masqués peuvent rejoindre à peu près n'importe qui, c'est bien pour dire.

Tsé, André-Philippe Gagnon qui chantait We Are The World tout seul, c'était du jamais vu. Qu'est-ce que Bernard Lachance propose de nouveau?

Hope-Folly a dit…

J'appuie Richie.

Raphaël a dit…

Ah Richard, le rabat-joie. ;)

C'est sûr que si on s'attarde seulement à l'aspect musical, Bernard Lachance ne propose rien de nouveau, évidemment. S'il était avec une compagnie de disque et qu'il donnait des spectacles simplement, on n'en parlerait probablement pas.

MAIS c'est pas ça la question, justement! Rich, ça prend quand même du guts pour mettre toi-même 18 000$ de tes économies pour aller louer le Chicago Theatre. Dis-moi pas que tu trouves ça banal! Je l'ai vu aller sur le trottoir l'autre jour et il a vraiment de la drive et de l'ambition.

C'est ça que je trouve intéressant. Le gars qui n'a rien devant lui et qui se dit "fuck off", je vais le faire pareil. Il fait ça tout seul, sans aucune machine derrière lui. Il réussit à faire TLMEP puis Oprah. Je m'excuse mais ça lance quand même le message que lorsqu'on veut et qu'on souhaite vraiment quelque chose, on peut y arriver.

Rizzz a dit…

Mon brave, il a fait TLMEP simplement parce qu'il est Québécois.

Et il a fait Oprah parce qu'il va donner un show à Chicago. S'il avait donné un show à Miami, pas sûr que Oprah en aurait parlé.

Même toi, honnêtement, aurais-tu parlé de ce gars-là s'il avait fait son coup à Détroit, disons?

Tsé, le guts que tu décris, avec le montant d'argent et tout, ben, t'as fait quelque chose de très similaire (ton déménagement à Chicago) et c'est tout aussi louable que ce Lachance. Toi aussi, t'as loué à Chicago, une ville que tu ne connaissais pas. Tu l'as fait seul. Tu y a mis tes économies. Pourquoi Lachance aurait droit à de l'espace médiatique et pas toi? En plus, tu ne fais pas de musique plate, ton histoire est encore meilleure!!

Raphaël a dit…

Hahaha! Ben là, vu de même! ;)

C'est sûr que le fait qu'il fasse son show à Chicago m'intéresse bien davantage que s'il l'avait fait à Detroit ou même New York. Et c'est aussi sûr qu'Oprah l'a reçu à son émission parce qu'il se produit dans sa ville. En même temps, je ne crois pas qu'elle reçoive tous les artistes qui se produisent à Chicago... Faudrait vérifier. ;)

M'a essayer d'aller sur le plateau de TLMEP d'abord!

chantal a dit…

c`est bon Rizzz surtout ta dernière intervention tu as tout à fait raison , je crois moi aussi que l`histoire de Raphael est bien meilleur mais c`est pas mal touchant tes remarques , tu es vraiment son ami pour penser comme cela .Au plaisir ...

MichelQ a dit…

Rizzz, pourrais-tu stp m'expliquer une chose: Pourquoi donc les Québécois avons-nous la mauvaise habitude de continuellement se bitcher entre nous???
Tu sais, j'ai rapidement appris en secondaire III en m'occupant de la radio étudiante, qu'on ne pouvait jamais faire plaisir à tout le monde... (Rock vs Dance vs Punk vs Métal etc...)
En ce qui me concerne, invariablement de ce qu'on aime ou on n’aime pas du gars, je lui lève mon chapeau bien haut, parce que la réalité demeure: c'est toujours facile de rire et de bitcher qqun, tant que tu n'as pas essayé d'en faire autant - et dans son cas, ça prenais du guts et un travail d'enfer pour partir d'où il est parti et d'avoir pu se rendre où il est maintenant. Qu’on aime ou qu’on aime pas, il est pratiquement le SEUL responsable de son « succès » actuel.
Mais vous, chers Parvenus Québécois, Bitcheurs experts et Maîtres démagogues, qu'avez-vous fait de si impressionnant dans votre vie qui vous permettent de juger les gens de si haut??? Pensez-y donc avant de régurgiter vos frustrations sur les blogs… ;)

Rizzz a dit…

Cher MichelQ,

D'accord, je te lance la question autrement : pourquoi faudrait-on absolument trouver ça bon juste parce que c'est Québécois? Moi, je trouve ça plate ce qu'il fait, et que l'artiste soit Québécois, Américain, Japonais, Irlandais ou Suédois, je me gêne pas pour le dire. Après tout, je suis critique musical (et si ça fait de moi un parvenu ou un bitcheur expert, tant mieux!!).

Un artiste, ça s'expose TOUJOURS aux critiques, ça fait partie de son métier, qu'il le veuille ou non. Et même s'il fait tout tout seul, et ce, depuis le début de sa carrière, en quoi ça rend sa musique meilleure? Ça a zéro incidence. Tu confonds cheminement et résultat. Et c'est le résultat qui compte quand vient le temps de critiquer la musique. Que ça prenne dix ans ou un mois à faire un album, le résultat se trouve dans l'heure d'écoute que ça prend pour écouter une douzaine de chansons. La réalité, c'est ça.

Tu trouves ça impressionnant ce que Bernard Lachance a réalisé? Ok, que dire alors d'un homme qui est parti de rien et qui a démarré un business seul avec rien que ses économies pour seules assises, comme mon père (et un tas d'autres hommes de sa génération)? Ou combattu tout seul le cancer pendant cinq ans, comme mon meilleur ami (et un tas d'autres gars de sa génération)? Alors, avant de dire que personne d'autre n'a rien fait d'impressionnant, come on...

Le problème, c'est qu'avec le seul nom d'Oprah, tout le monde devient soudainement obnubilé.

Bernard Lachance, ce qu'il fait, c'est rien que de la variété, plate en plus. Alors, s'il-vous-plaît, passons à un autre appel.

MichelQ a dit…

Bon matin Rizzz!

Je vais rapidement commenter quelques points par ce que je ne suis pas certain d’avoir bien passé le message :

i. Je ne dis pas qu’il faut qu’on aime ce qu’il fait juste par ce que c’est un Québécois. Ce que je dis, c’est qu’on a tendance à détester parce que c’est un Québécois. Encore là, je suis loin d’être un fan de Céline Dion, mais quand elle a débuté au Québec, y’en a plusieurs qui se foutaient de sa gueule. (… et rassure-toi, je ne veux surtout pas comparer le talent de Céline Dion avec celui de B Lachance).

Tu seras probablement d’accord avec moi pour dire que les artistes qui fonctionnent et font beaucoup de $$$$ sont loin de toujours nécessairement être « bon » et exceptionnel. Mais là, j’ai le goût de te relancer une autre question à mon tour : Qu’est-ce qui est bon, et qu’est-ce qui ne l’est pas?? Provenant du monde marketing web, je te suggère fortement de lire un bouquin qui en dit long sur les réalités d’aujourd’hui concernant le « toutes les réponses sont bonnes ». Il s’appelle « The long tail – Why the Future of Business is Selling more of less” par Chris Anderson” http://www.longtail.com/about.html
Je crois que ça contribuerait à te donner une dimension moins rectiligne et traditionnelle de ce qui fonctionne ou pas dans l’économie d’aujourd’hui.

ii. « Un artiste, ça s’expose TOUJOURS aux critiques… » Pour ça, tu as entièrement raison! En fait, même en détestant ce qu’il fait, en mettant ta critique sur le présent blog, tu fais en sorte d’augmenter sa visibilité sur internet… Sans t’en rendre compte, tu l’aide à être plus connu et potentiellement plus populaire! :))

iii. Je suis tout à fait d’accord avec toi que des gens qui ont pris des risques dans leur vies, il y en a beaucoup plus que l’on pense. Et c’est tant mieux!! Mais en même temps, je ne sais pas quel genre d’entreprise ton père à démarré, mais je ne le traiterais pas d’imbécile si (par exemple) il avait partit un business de hot dog sous le prétexte que je préfère manger des hamburgers avec moins d’agents de conservation… LOL atuka, tu pige?

iv. Je me fou pas mal du nom d’Opera, de Pierre, Jean Jacques ou Georgette… Côté marketing, l’important c’est qu’il a eu une idée excessivement web 2.0. : Celle de mettre à contribution le drive du web et de le combiner à un média télé avec un auditoire très large. Regarde, écoute et évalue, mais avec des paramètres de positionnement de produit. Tu as tout à gagner à comprendre ce qui se passe présentement avec les différents médias. Ça, c’est intelligent! Une fois que tu auras saisis, tu seras effectivement prêt à passer à un autre appel : Peut-être faire marcher le tiens! ;)

Rizzz a dit…

Hum, on commence à être loin de l'évaluation musicale. Je comprends tes points, côté marketing et tout, mais moi, tout ce que je dis, c'est que ce gars-là ne propose rien d'intéressant au niveau musical, malgré son parcours soi-disant exceptionnel.

Effectivement, juste le fait d'en parler, ça contribue à sa renommée, mais je plaide justement pour qu'on cesse de parler de Lachance! Reprenons l'exemple de la business à hot dogs de mon père (!). Mon père te force pas à avaler ses hot dogs. Mais les médias nous forcent à écouter ou regarder Lachance. C'est ça qui me fait suer.

Et sache que je ne le traite pas d'imbécile, je traite seulement sa musique d'inintéressante. Tu peux pas être imbécile pour être rendu là où il est rendu. Mais aussi street wise ou marketing wise ou web 2.0 wise qu'il soit, sa musique est pas meilleure. C'est tout ce que je dis.

MichelQ a dit…

Je ne pense pas que les médias nous forcent à écouter ou regarder quoi que ce soit. À la fin de la journée, on tous le choix d’écouter ou de lire ce qu’on veut. Chère Rizzz, je pense que tu aime détester! LOL

En bref, de mon côté, si tu n’aime pas, c’est ben correcte! On vit quand même dans un pays libre après tout… C’est juste que le constructivisme passe toujours mieux…

Cheers!
:)

Rizzz a dit…

Amen!